Planter un arbre est un geste significatif pour améliorer l'environnement autour de votre maison

Si vous habitez dans l'un des nouveaux quartiers construits dans la dernière décennie, vous avez certainement constaté l’absence d’arbres. En comparant votre quartier à une section résidentielle plus ancienne mais agrémentée d’arbres matures, il vous est facile de constater l'impact esthétique qu'ils ont sur l'environnement. Au-delà de la simple beauté, les arbres et autres plantes d'aménagement paysager améliorent l'environnement de nombreuses façons, et nous pouvons en ressentir les effets apaisants.

Les arbres absorbent d'importantes quantités de dioxyde de carbone présentes dans l'atmosphère en l’emmagasinant dans leur tronc, branches et racines. Ils libèrent ensuite de l'oxygène frais dans l’air; ce processus a un nom : la photosynthèse. Ils interceptent certaines particules, odeurs et produits chimiques potentiellement nocifs qui polluent l'air, servant ainsi de poumons naturels pour améliorer la qualité de l'air urbain. Respirez profondément et… remerciez les arbres !  
 
L’augmentation du niveau de dioxyde de carbone (CO2) dans l'atmosphère est un indicateur de réchauffement climatique. Les arbres sont essentiels à la séquestration du carbone emprisonné dans l’air, , et jouent un rôle important dans l'atténuation de l'empreinte carbone créée par les diverses activités humaines. Planter un arbre permet de réduire votre propre empreinte carbone.  

Des sons de frottement et autres sons désagréables peuvent provoquer un stress psychologique chez certaines personnes. Les arbres réduisent la quantité de pollution sonore, ajoutent de l'intimité et améliorent votre qualité de vie et celle de vos voisins.

Les températures extrêmes augmentent la consommation d'énergie résidentielle. Positionnés de façon appropriée autour de votre maison, les arbres contribuent à réduire les coûts de climatisation de l'air en procurant de l'ombre lorsque les températures sont élevées. En hiver, servant de brise-vent, les arbres créent une barrière entre le bâtiment et l'air froid en mouvement, contribuant ainsi à réduire les coûts de chauffage. Les arbres favorisent la réduction de l'usure quotidienne des parties externes des bâtiments en offrant une protection contre le vent, l'humidité et les rayons ultraviolets. Les arbres qui entourent une propriété représentent donc une source d’économie appréciable.

Les plantes vous aiment et vous le démontrent en améliorant l'environnement. Dans la plupart des villes canadiennes, le couvert forestier  le pourcentage de superficie boisée comparé aux autres espaces, est bien en dessous des niveaux souhaitables.

Le simple geste de planter un ou plusieurs arbres contribue non seulement à embellir votre espace, mais participe aussi à la croissance du couvert forestier, ce qui améliore du même coup l'environnement de toute une communauté.

Pour trouver un producteur, un détaillant ou un fournisseur de services au Québec :

 

Sources :

Bolund, P. et Hunhammar, S. (1999). Ecosystem services in urban areas. (Services de l'écosystème dans les zones urbaines.) Ecological Economics, 29, 293-301.

Bowler, D. E., Buyung-Ali, D. E., Knight, T. M. et Pullin, A. S. (2010). Urban greening to cool towns and cities. A systematic review of the empirical evidence. (Verdissement urbain pour refroidir les villes. Examen systématique des données empiriques.) Landscape and Urban Planning, 97, 147-155.

Forests and climate change: Forcings, feedbacks, and the climate benefits of forests. (Les forêts et les changements climatiques : forçages, retours et avantages climatiques des forêts.) Science, 320, 1444-1449

Brethour, C. , Watson, G., Sparling, B., Bucknell, D et Moore, T. L. (2007). Literature review of documented health  and environmental benefits derived from ornamental horticulture products. (Revue de la littérature sur les bienfaits documentés pour la santé et l'environnement découlant des produits de l'horticulture ornementale.) Agriculture and Agri-Food Canada Markets and Trade, Ottawa, ON.

Georgi, N. et Zafiriadis, K. (2006). The impact of park trees on microclimate in urban areas. (Impact des arbres de parc sur le microclimat dans les zones urbaines.) Urban Ecosystems, 9, 195-209.

Gómez-Muñoz, V.M., Porta-Gándara, M. A. and Fernández, J.L. (2010). Effect of tree shades in urban planning in hot-acrid climatic regions. (Effet de l'ombre des arbres sur l'urbanisme dans les zones climatiques chaudes et arides.) Landscape and Urban Planning, 94 (4), 149-157.

Maco, S. E. et McPherson, E. G. (2003). A practical approach to assessing structure, function and value of street tree population in small communities. (Approche pratique de l'évaluation de la structure, de la fonction et de la valeur de la population d'arbres de rue dans les petites collectivités.) J. Aboriculture, 29, 84-97.

McPherson, E. G. (1992). Environmental benefits and costs of the urban forest. (Bienfaits environnementaux et coûts des forêts urbaines.) Dans Proceedings of the Fifth National Urban Forest Conference, pp. 52-54.

McPherson, E. G., Herrington, L. P. et Heisler, G. M. (1988). Impacts of vegetation on residential heating and cooling. (Impacts de la végétation sur le chauffage et le refroidissement résidentiels.) Energy and Buildings, 12, 41-51.

McPherson, E. G. et Simpson, J. R. (2002). A comparison of municipal forest benefits and costs in Modesto and Santa Monica, California, USA. (Comparaison des avantages et des coûts d'une forêt municipale à Modesto et Santa Monica, en Californie, États-Unis.) Urban Forestry & Urban Greening, 1, 61-74.

McPherson, E. G., Simpson, J. R. et Scott, K. I. (1996). “Bact” analysis: Are there cost effective air quality benefits from trees? (Analyse des « meilleures technologies de limitation disponibles  » : les arbres apportent-ils des avantages économiques sur le plan de la qualité de l'air?) Dans Ninth Joint Conference on Applications of Air Pollution Meteorology with A&WMA, pp. 355-359.
 
McPherson, E. G., Simpson, J. R., Peper, P. J., Maco, S. E. et Xiao Q. F. (2005). Municipal forest benefits and costs in five U.S. cities. (Avantages et coûts d'une forêt municipale dans cinq villes américaines.) J. Forestry, 103, 411-416.

Newell, R. G. et Stavins, R. N. (2000). Climate change and forest sinks: Factors affecting the costs of carbon sequestration. (Changement climatique et des puits forestiers : facteurs influant sur les coûts de piégeage du carbone.) J. Environ. Econ. Mgmt., 40, 211-235.

Nowak, D. J. et Crane, D. E. (2002). Carbon storage and sequestration by urban trees in the USA. (Stockage et piégeage du carbone par les arbres urbains aux États-Unis.) Environmental Pollution, 116, 381-389.

Simpson, J. R. et McPherson, E. G. (1998). Simulation of tree shade impacts on residential energy use for space conditioning in Sacramento. (Simulation de l'impact de l'ombre des arbres sur la consommation résidentielle d'énergie pour la climatisation des locaux à Sacramento.) Atmospheric Environment, 32, 69-74.

Spronken-Smith , R.A. et Oke, T. R. (1999). Scale modelling of nocturnal cooling in urban parks. (Modélisation à l'échelle du refroidissement nocturne dans les parcs urbains.) Boundary-Layer Meteorology, 93, 287-312.

Werner, J. E. B., Raser, J., Chandler, T. J. et O'Gorman, O. (1996). A study of the economic impacts of trees and forests in the commercial districts of New York City and New Jersey. (Étude sur les répercussions économiques des arbres et des forêts dans les quartiers commerciaux de la ville de New York et du New Jersey.) New York Street Tree Consortium, Inc.

Yang, D. S., Pennisi, S. V., Son, K.-C. et Kays, S. J. (2009). Screening indoor plants for volatile organic pollutant removal efficiency. (Dépistage de l'efficacité des plantes intérieure à éliminer les polluants organiques volatils.) HortScience, 44, 1377-1381.

Yang, J., Zhao, L., McBride, J. et Gong., P. (2009). Can you see green? Assessing the visibility or urban forests in cities. (Pouvez-vous voir vert? Évaluation de la visibilité des forêts urbaines dans les villes.) Landscape and Urban Planning, 91, 97-104.

Younis, A., Qasim, M. et Riaz, A. (2008). Case study: Impact of a well-planned landscape in delivering quality of life to city dwellers. (Étude de cas : impact d'un aménagement paysager bien planifié sur la qualité de vie des citadins.) Acta Hortic, 147-154.

Hall, Charles R., Dickson, Madeline W. (2011). Economic, Environmental, and Health/Well-Being Benefits Associated with Green Industry Products and Services: A Review. (Avantages économiques, environnementaux et pour la santé / le bien-être associés aux produits et services de l'industrie verte : étude.)  

Beauté   Environnement   Santé et qualité de vie   Économie