Les fleurs rendent les gens heureux

Il n'y a pratiquement aucune limite aux palettes et combinaisons de couleurs des fleurs coupées offertes au Canada. Les formes de fleurs varient de simples à complexes, de symétriques à étoilées. Observer une fleur de près nous offre une expérience visuelle très agréable, qu'il s'agisse d'un élément d'un bel arrangement ou de la décoration d'une pièce. Les parfums passent d’odeurs douces à des arômes puissants et évocateurs.

Le ravissement visuel et olfactif que nous éprouvons en présence des fleurs est presque aussi illimité que le sont nos goûts personnels. Les fleurs sont naturellement belles et leur présence améliore grandement l'esthétique d'un lieu, sans parler du plaisir qu'elles procurent.
 
Les chercheurs qui étudient le comportement ont exploré le lien entre les fleurs et l'émotion, et sont parvenus à la conclusion que les fleurs sont un modérateur de l'humeur sain et naturel, qui a un impact immédiat sur le bonheur. Les participants à l'étude de tous âges ont souri avec délice et exprimé leur gratitude à la réception de fleurs.

En diminuant le niveau de stress et d'anxiété, les fleurs ont un effet positif à long terme sur l'humeur. Ceux et celles qui ont des fleurs à la maison se sentent beaucoup plus détendus et heureux. Selon les témoignages reçus, la présence de fleurs favoriserait les contacts avec la famille et les amis.

De qui pouvez-vous améliorer l'humeur aujourd'hui?

Pour trouver un producteur, un détaillant ou un fournisseur de services au Québec :

 

Sources :

Collins, C. C. et O'Callaghan, A. M. (2008). The impact of horticultural responsibility on health indicators and quality of life in assisted living. (L'impact de la responsabilité de l'horticulture sur les indicateurs de la santé et de la qualité de vie dans les résidences avec services.) HortTechnology, 18, 611-618.

Dunnett, N. et Qassem, M. (2000). Perceived benefits to human well-being of urban gardens. (Avantages perçus pour le bien-être humain des jardins urbains.) HortTechnology, 10, 40-45.

Taylor, A. F. et Kuo, F. E. (2009). Children with attention deficits concentrate better after walk in the park. (Les enfants avec déficit de l'attention se concentrent mieux après une promenade dans le parc.) J. Atten. Disord., 12, 402-409.

Taylor, A. F., Kuo, F. E. et Sullivan, W.C. (2001). Coping with ADD – the surprising connection to green play settings. (Composer avec le TDA - la surprenante connexion avec un environnement de jeu vert.) Environment and Behavior, 33, 54-77.

Taylor, A. F., Kuo, F. E. et Sullivan, W.C. (2002). Views of nature and self-discipline: Evidence from inner city children. (Vues de la nature et auto-discipline : témoignages des enfants du centre-ville.) J. Environ. Psychology, 22, 49-63.

Taylor, A. F. , Wiley, A, Kuo, F. E. et Sullivan, W.C. (1998). Growing up in the inner city – green spaces as places to grow. (Grandir au centre-ville - les espaces verts comme lieux où grandir.) Environment and Behavior, 30, 3-27.

Hall, Charles R., Dickson, Madeline W. (2011). Economic, Environmental, and Health/Well-Being Benefits Associated with Green Industry Products and Services: A Review. (Avantages économiques, environnementaux et pour la santé / le bien-être associés aux produits et services de l'industrie verte : étude.)  

Beauté   Environnement   Santé et qualité de vie   Économie